Après les ransomwares, la prochaine menace est le ransomworm

Après les ransomwares, la prochaine menace est le ransomworm


Plusieurs spécialistes de la sécurité informatique sont formels les ransomwares vont évoluer pour s’en prendre au réseau à travers des vers.

 

Star de l’année 2016 dans le domaine de la sécurité informatique, le ransomware entend bien continuer sa progression et sa malfaisante économie. Pour mémoire, le groupe Symantec Security Response a recensé une moyenne de 4000 attaques quotidiennes en 2016. Aux Etats-Unis, les rançongiciels ont coûté 209 millions de dollars aux entreprises au 1er trimestre 2016, constate le FBI.

 

Face à ce pactole, les cybercriminels vont redoubler d’ingéniosité prévoit les spécialistes de la sécurité. Interrogé par nos confrères de MIS-Asia, Corey Nachreiner, directeur technique de Watchguard Technologies, estime que 2017 va voir « l’arrivée du premier ransomworm permettant une propagation plus rapide du rançongiciel ». Imaginer la combinaison d’un Locky avec des vers connus comme CodeRed, SQL Slammer ou le plus récent et encore actif Conficker. « Après avoir infecté une victime, la charge utile va se copier inlassablement sur chaque ordinateur du réseau local », indique Corey Nachreiner. Et de pronostiquer « que vous croyiez ou non à ce scénario, les cybercriminels y pensent déjà ». Un avis partagé par Nik Poltar, CEO et fondateur d’Exabeam. « Le ransomware constitue un gros business pour les pirates et le ransomworm peut garantir des revenus récurrents. En clair, il chiffre vos dossiers, vous payez pour les récupérer mais au passage il vous laisse des cadeaux empoisonnés. »

Une première alerte avec Zcryptor

Et le mal a commencé. Microsoft a découvert au mois de mai dernier, une souche de ransomware baptisé Zcryptor, qui se comporte comme un ver. C’est-à-dire qu’il est capable de se déplacer d’un ordinateur Windows à un autre via des supports externes (clés USB, disque dur externe, etc.) ou des disques réseaux. A l’époque, Michael Jay Villanueva, un chercheur de Trend Micro, soulignait que « ce ransomware est un des rares à être en mesure de se diffuser par lui-même. Il laisse une copie de lui-même sur les disques amovibles, rendant l’emploi des supports USB risqué »…[lire la suite]


Notre métier : Vous aider à vous protéger des pirates informatiques (attaques, arnaques, cryptovirus…) et vous assister dans vos démarches de mise en conformité avec la réglementation relative à la protection des données à caractère personnel.

Par des actions de formation, de sensibilisation ou d’audits dans toute la France et à l’étranger, nous répondons aux préoccupations des décideurs et des utilisateurs en matière de cybersécurité et de mise en conformité avec le règlement Européen relatif à la Protection des Données à caractère personnel (RGPD) en vous assistant dans la mise en place d’un Correspondant Informatique et Libertés (CIL) ou d’un Data Protection Officer (DPO) dans votre établissement.. (Autorisation de la Direction du travail de l’Emploi et de la Formation Professionnelle n°93 84 03041 84)

Plus d’informations sur : https://www.lenetexpert.fr/formations-cybercriminalite-protection-des-donnees-personnelles




 

Réagissez à cet article

Original de l’article mis en page : Après les ransomwares, la prochaine menace est le ransomworm

image_pdfimage_print

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers articles

Catégories


Le Net Expert - 1, les Magnolias - 84300 Cavaillon
Paris - Lille - Marseille - Avignon
Contactez-nous - Newsletter - Mentions légales
Connexion à distance