Comment est née la cybercriminalité ?

Cybercrime — Wikipédia

Comment est née la cybercriminalité ?


Cette question a été posée à Denis JACOPINI par des étudiants. Ci-dessous une réponse succinte.

 

 

Avant de répondre à cette question, il est important de poser la définition de la cybercriminalité.

La définition qui selon moi définit le mieux la cybercriminalité est celle qui considère la cybercriminalité comme une notion large qui regroupe toutes les infractions pénales susceptibles de se commettre sur ou au moyen d’un système informatique généralement connecté à un réseau. (Wikipedia)

Que ça soit dans le cas d’atteintes aux biens ou d’atteintes aux personnes, il est couramment décomposé 3 types d’infractions :

 

  • Les infractions spécifiques aux technologies de l’information et de la communication : parmi ces infractions, on recense les atteintes aux systèmes de traitement automatisé de données, les traitements automatisés de données personnelles (comme la cession des informations personnelles), les infractions aux cartes banquaires , les chiffrements non autorisés ou non déclarés ou encore les interceptions.
  • Les infractions liées aux technologies de l’informations et de la communication : cette catégorie regroupe la pédopornegraphie, l’incitation au terrorisme et à la haine raciale sur internet, les atteintes aux personnes, les atteintes aux biens.
  • Les infractions facilitées par les technologies de l’information et de la communication, que sont les escroqueries en ligne, la contrefaçon ou tout autre violation de propriété intellectuelle.

 

En France la cybercriminalité est prise juridiquement en compte depuis la loi relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés du 6 janvier 1978, mais j’aurai tendance à penser que la cybercriminalité est née bien avant, bien avant l’informatique puisque dans la définition retenue, la notion d’informatique n’y est pas, il est fait mention de la notion de réseau (informatique mais aussi téléphonique…).

 

Ainsi, le premier cas d’infraction pénale que nous avons retrouvé est le détournement d’usage réalisé par John Draper, connu également sous le nom Captain Crunch, en 1969. Il parvint, à l’aide d’un sifflet qui possède la même tonalité que le réseau téléphonique américain, à passer des appels longues distance gratuitement lorsqu’il sifflait dans le combiné. Captain Crunch a été condamné pour ces actes à deux mois de prison en 1976. Les actes cybercriminels ont ensuite dans les années 80 évolué dans le monde informatique.

On pourrait ainsi conclure que même si la cybercriminalité doit son expansion à l’usage de plus en plus répandu de l’informatique,  la cybercriminalité est née dans les années 60 au travers de piratages de lignes téléphoniques à partir d’un simple objectif propre aux êtres vivants : détourner l’environnement à son propre avantage.

 

 


 

LE NET EXPERT
:

 

Besoin d’un Expert ? contactez-nous
Notre Expert, Denis JACOPINI, est assermenté, spécialisé en Cybercriminalité, Recherche de preuves et en Protection des données personnelles. Diplômé en Cybercriminalité (Droit, Sécurité de l’information & Informatique légale), en Droit de l’Expertise Judiciaire et certifié en gestion des risques en Sécurité des Systèmes d’Information (ISO 27005), Denis JACOPINI est aussi formateur inscrit auprès de la DDRTEFP (Numéro formateur n°93 84 03041 84).


 

Réagissez à cet article

Source : Cybercrime — Wikipédia

image_pdfimage_print
Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Abonnez-vous (Gratuit)           Restez informé sur la sécurité informatique, la protection des données personnelles et la cybercriminalité

S'inscrire :

Derniers articles

Accès direct aux Thèmes


Le Net Expert - 1, les Magnolias - 84300 Cavaillon
Contactez-nous - Newsletter - Mentions légales
Connexion à distance