L'agence météorologique australienne victime d'une cyber-attaque chinoise

L’agence météorologique australienne victime d’une cyber-attaque chinoise


L’équivalent australien de Météo France aurait été frappé par une cyber-attaque émanant de Chine. La faille serait très importante, impacterait jusqu’au ministère de la Défense australien, et coûterait plusieurs millions de dollars à réparer.

Le Bureau of Meteorology (BOM), l’agence nationale de météorologique australienne, a souffert d’une cyberattaque “massive”,rapporte la Australian Broadcasting Corporation le 2 décembre. D’une ampleur sans précédent en Australie, elle a été attribuée au gouvernement chinois par l’un des représentants gouvernementaux avec lequel la chaîne d’information s’est entretenue.

 

Le BOM héberge entre autres un centre de calcul à haute performance baptisé Solar, construit par Oracle sur la base d’une architecture Fujitsu. Outre le BOM, il est utilisé par de nombreuses agences gouvernementales australiennes, y compris le département de la Défense. D’après ce même représentant, sécuriser la faille de sécurité qui a permis cette attaque coûtera plusieurs millions de dollars.

 

Le gouvernement australien s’est refusé à confirmer l’information officiellement. La Chine de son côté nie toute responsabilité et juge les accusations sans fondement.

 


 

Réagissez à cet article

Source : http://www.usine-digitale.fr/article/l-agence-meteorologique-australienne-victime-d-une-cyber-attaque-chinoise.N368378

image_pdfimage_print