Paris dénonce à nouveau les cyberattaques de Moscou

Cyberattaques des présidentielles. Qui serait responsables ?


Les cyber-attaques que la Russie est soupçonnée de mener en France dans le cadre de la campagne présidentielle sont “une forme d’ingérence inacceptable”, a estimé dimanche le ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault.

 

 

» Les cyberattaques russes, grande menace pour les États-Unis et l’Europe

Dans une interview au Journal du Dimanche, le chef de la diplomatie française a déclaré : “Il suffit de regarder pour quels candidats, à savoir Marine Le Pen ou François Fillon, la Russie exprime des préférences, dans la campagne électorale française, alors qu’Emmanuel Macron, qui développe un discours très européen, subit des cyberattaques. Cette forme d’ingérence dans la vie démocratique française est inacceptable et je la dénonce”.

“La Russie est la première à rappeler que la non-ingérence dans les affaires intérieures est un principe cardinal de la vie internationale. Et je la comprends. Et bien la France n’acceptera pas, les Français n’accepteront pas qu’on leur dicte leurs choix”, a ajouté le ministre.

 

Quels éléments a-t-on pour de telles affirmations ?

Denis JACOPINI : Aujourd’hui la Russie, hier la Chine et demain qui ? Quels sont les éléments permettant d’affirmer de tels propos ?

L’adresse IP ?

Si c’est l’adresse IP qui est prise en compte, n’est-on nous pas en train de mélanger l’adresse IP ayant accédé aux systèmes informatiques et celle du commanditaire de l’attaque ?

Signatures et codages de caractères

Si ce sont les signatures présentes dans les codes ou les codages de caractères qui sont pris en compte, ne risque t-on pas de reproduire l’attribution hâtive de l’attaque de la chaîne TV5 monde à l’Etat islamique
alors même que très vite après l’attaque, de nombreux experts avaient mis en doute la crédibilité de la revendication.

A mon avis
En raison du refus de certains pays pour coopérer en matière de lutte contre la cybercriminalité, il devient très compliqué de remonter jusqu’aux ordinateurs utilisés pour mener de telles attaques, pire encore pour remonter jusqu’aux commanditaires des attaques informatiques. Les infos circulant encore ce matin font référence une fois de plus à des accusations qui sembleraient bien être sans preuve…

Malgré l’absence de preuve, Ayrault dénonce une «ingérence» de la Russie dans la présidentielle

Je serais bien intéressé
En tant qu’Expert judiciaire spécialisé en cybercriminalité, je serais bien intéressé pour expertiser les éléments concernés par cette affaire.
A bon entendeur…

 

Qu’en pensez-vous ? Merci de me laisser votre avis ou commentaire

 

 


Notre métier : Vous aider à vous protéger des pirates informatiques (attaques, arnaques, cryptovirus…) et vous assister dans vos démarches de mise en conformité avec la réglementation relative à la protection des données à caractère personnel.

Par des actions d’expertises, d’audits, de formations et de sensibilisation dans toute la France et à l’étranger, nous répondons aux préoccupations des décideurs et des utilisateurs en matière de cybersécurité et de mise en conformité avec le règlement Européen relatif à la Protection des Données à caractère personnel (RGPD) en vous assistant dans la mise en place d’un Correspondant Informatique et Libertés (CIL) ou d’un Data Protection Officer (DPO) dans votre établissement.. (Autorisation de la Direction du travail de l’Emploi et de la Formation Professionnelle n°93 84 03041 84)

Plus d’informations sur : https://www.lenetexpert.fr/formations-cybercriminalite-protection-des-donnees-personnelles


 

Réagissez à cet article

Source : Paris dénonce à nouveau les cyberattaques de Moscou

image_pdfimage_print