Bitcoin

Un malware contamine des smartphones via Facebook Messenger

Un malware contamine des smartphones via Facebook Messenger Un logiciel malveillant a fait son apparition sur l’application de messagerie de Facebook, celui-ci créerait secrètement une monnaie-virtuelle. Des chercheurs de la firme de cybersécurité de Trend Micro ont découvert un malware capable de miner de la crypto-monnaie, Monero. Ce virus a d’abord été observé en Corée du Sud, il agirait secrètement depuis Facebook Messenger. Nommé Digmine, ce logiciel ciblerait un maximum d’utilisateurs afin de récolter le plus de Monero possible. Dans les faits, le malware se présenterait sous la forme d’une vidéo envoyée sur une conversation Messenger et ne serait dangereuse que si l’utilisateur l’ouvre à partir de Google Chrome. Pas de problème si on l’ouvre depuis une autre plateforme – autre navigateur ou depuis un smartphone -, même s’il existe toujours un potentiel risque que les pirates prennent le contrôle du compte Facebook de leur victime. Crédit : Trend Micro La présence de Digmine sur une machine pourrait également ralentir celle-ci ou tenter de se propager en contaminant les contacts de l’utilisateur. En effet, les chercheurs de Trend Micro ont affirmé que “Si le compte Facebook de l’utilisateur est configuré pour se connecter automatiquement, Digmine manipulera Facebook Messenger afin d’envoyer un lien vers le fichier aux amis du compte”…[lire la suite]   LE NET EXPERT ACCOMPAGNEMENT RGPD (ÉTAT DES LIEUX ⇒ MISE EN CONFORMITÉ) ANALYSE DE VOTRE ACTIVITÉ CARTOGRAPHIE DE VOS TRAITEMENTS DE DONNÉES IDENTIFICATION DES RISQUES ANALYSE DE RISQUE (PIA / DPIA) MISE EN CONFORMITÉ RGPD de vos traitements SUIVI de l’évolution de vos traitements FORMATIONS / […]

Le bitcoin, une catastrophe écologique ?

Le bitcoin, une catastrophe écologique ? Plus de 3 millions d’utilisateurs, une annonce fortement médiatisée pour sa valorisation à plus de 10 000$, le système obscur de cryptomonnaie semble enfin se révéler au grand public.   La lumière est faite sur le fonctionnement de ces monnaies virtuelles, suscitant de vifs débats autour de la question de la potentielle bulle spéculative en train de se former. Critiqué pour son instabilité et ses liens avec le Darknet, le Bitcoin soulève désormais l’indignation des défenseurs de l’environnement. Et si l’émergence de cette nouvelle monnaie que certains spécialistes imaginent comme l’avenir du système monétaire international mettait à plat tous les efforts d’économie d’énergie que les pays du globe tentent de mettre en oeuvre ? Economie vs. écologie ! Générée par l’utilisation d’ordinateurs très puissants, la cryptomonnaie est particulièrement énergivore. On parle depuis quelques années de l’impact énergétique des data centers des moteurs de recherche mais celui du Bitcoin, de l’Ethereum et des autres monnaies virtuelles serait bien pire. Le système de ces monnaies se base sur un fonctionnement pair-à-pair : les personnes qui effectuent des transactions dans ces monnaies sont à la fois client et serveur. Pour utiliser le Bitcoin, il faut télécharger un logiciel qui devient ensuite un noeud de l’ensemble du réseau. Chaque transaction doit être vérifiée et validée par les noeuds, avant d’être enregistrée dans un “espace public” (un block) consultable par tous les utilisateurs. L’ensemble de ces “espaces” forment la “blockchain” et sert donc de registre daté et infalsifiable à toutes les transactions. Le “mining” (minage en français) définit l’action opérée par […]

Des détenteurs de Bitcoins détroussés par un virus

Des détenteurs de Bitcoins détroussés par un virus “Crypto Shuffler”, un virus identifié par la société de sécurité informatique russe Kaspersky Lab, a permis de voler l’équivalent d’environ 140.000 dollars. La société de sécurité informatique russe Kaspersky Labs a annoncé jeudi avoir identifié un virus qui fait les poches des détenteurs de monnaies virtuelles. Ce virus, nommé “Crypto Shuffler”, aurait déjà permis de voler “l’équivalent d’environ 140.000 dollars en bitcoins. Les montants volés dans d’autres monnaies virtuelles vont de quelques dollars à plusieurs milliers de dollars”, a mis en garde Kaspersky Labs dans un communiqué, sans préciser où sévissait le virus. Pour commettre son larcin, le virus s’infiltre sur les ordinateurs de ses victimes puis frappe lorsque qu’un détenteur d’argent virtuel copie-colle le code d’identification du destinataire d’un paiement, lui substituant ses propres coordonnées…[lire la suite]   Réaction de Denis  JACOPINI : Vous ne savez pas si vous êtes infecté ? Utilisez votre antivirus préféré et lancez une vérification de votre ordinateur pour savoir si votre ordinateur ne serait pas  infecté par “Crypto Shuffler”. Si votre cyberbouclier l’a détecté, il devrait aussi vous en débarrasser. Dans le doute, abstenez-vous de réaliser des transactions en bitcoin pour l’instant.       LE NET EXPERT: SENSIBILISATION / FORMATIONS : CYBERCRIMINALITÉ PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES AU RGPD À LA FONCTION DE DPO MISE EN CONFORMITÉ RGPD / CNIL ÉTAT DES LIEUX RGPD de vos traitements) MISE EN CONFORMITÉ RGPD de vos traitements SUIVI de l’évolution de vos traitements RECHERCHE DE PREUVES (outils Gendarmerie/Police) ORDINATEURS (Photos / E-mails / Fichiers) TÉLÉPHONES […]

Une extension qui fait discrètement bosser votre ordi pour faire gagner de la cryptomonnaie à d’autres

Une extension qui fait discrètement bosser votre ordi pour faire gagner de la cryptomonnaie à d’autres Alors que les cryptomonnaies, Bitcoin et Ethereum en tête, sont de plus en plus appréciées et commencent à prendre de l’ampleur (une rumeur qui n’a pas été confirmée prêterait à Amazon la volonté d’accepter des Bitcoins pour les paiements), il semblerait qu’une de leurs consœurs soit cryptée à l’insu des internautes par des sites plus ou moins sûrs. Cette cryptomonnaie s’appelle Monero et elle a la particularité de ne pas être minée sur le processeur graphique (le GPU) mais sur le processeur central (le CPU). Des extensions et du code source pour miner Monero La particularité de Monero, le fait qu’elle soit minée par le CPU, semble avoir donné des idées à plusieurs sites et entreprises : pourquoi ne pas faire travailler les ordinateurs des internautes ? Ainsi, par exemple, l’extension Chrome SafeBrowse, téléchargée plus de 140.000 fois, utiliserait le CPU des ordinateurs l’ayant installée pour miner de la cryptomonnaie Monero pour le compte de ses créateurs. Cette utilisation n’a pas manqué d’être vivement critiquée mais elle aurait été reproduite à de nombreuses reprises : sur le site de torrent The Pirate Bay, une phase de test a été menée mi-septembre selon les administrateurs. L’idée serait de remplacer les bannières publicitaires par un script permettant de miner du Monero….[lire la suite] NOTRE MÉTIER : FORMATIONS EN CYBERCRIMINALITE, RGPD ET DPO EXPERTISES TECHNIQUES / RECHERCHE DE PREUVES AUDITS RGPD, AUDIT SECURITE ET ANALYSE D’IMPACT MISE EN CONFORMITE RGPD / FORMATION DPO FORMATIONS EN CYBERCRIMINALITE, RGPD ET DPO […]

Pirate Bay contamine votre ordinateur pour fabriquer de la monnaie virtuelle

Pirate Bay contamine votre ordinateur pour fabriquer de la monnaie virtuelle Avec les années, il est devenu de plus en plus difficile pour les sites de torrent et de téléchargement pirates de survivre uniquement grâce aux revenus publicitaires. Mais ils ont su rebondir et trouver de nouvelles techniques pour parvenir à générer suffisamment de revenus, simplement en utilisant les processeurs des visiteurs pour miner des crypto-monnaies. Le procédé a été découvert dans un code JavaScript sur The Pirate Bay, et si ce n’est pas systématique, c’est néanmoins assez fréquent pour devenir problématique, puisqu’il est très facile de se rendre compte des pics soudains d’utilisation du CPU (jusqu’à 100%) pour récupérer du Monero. Le site avance qu’il s’agit pour l’instant d’une phase de test, qui pourrait cependant mener à une utilisation plus mainstream du procédé qui lui permettrait de rester rentable….[lire la suite] NOTRE MÉTIER : FORMATIONS EN CYBERCRIMINALITE, RGPD ET DPO EXPERTISES TECHNIQUES / RECHERCHE DE PREUVES AUDITS RGPD, AUDIT SECURITE ET ANALYSE D’IMPACT MISE EN CONFORMITE RGPD / FORMATION DPO FORMATIONS EN CYBERCRIMINALITE, RGPD ET DPO : En groupe dans la toute la France ou individuelle dans vos locaux sous forme de conférences, ou de formations, de la sensibilisation à la maîtrise du sujet, suivez nos formations ; EXPERTISES TECHNIQUES : Dans le but de prouver un dysfonctionnement, de déposer ou vous protéger d’une plainte, une expertise technique vous servira avant procès ou pour constituer votre dossier de défense ; COLLECTE & RECHERCHE DE PREUVES : Nous mettrons à votre disposition notre expérience en matière d’expertise technique et judiciaire ainsi que nos meilleurs […]

Bitcoin : un patch non sans heurts

Bitcoin : un patch non sans heurts Technologie : Le début du mois d’août a été l’occasion d’importants changements pour le bitcoin. La mère des cryptomonnaie a ainsi introduit des améliorations visant à pérenniser son usage, mais celles-ci ont également donné naissance à un fork, sous le nom de Bitcoin Cash.…[Lire la suite ] Notre métier : Vous aider à vous protéger des pirates informatiques (attaques, arnaques, cryptovirus…) et vous assister dans vos démarches de mise en conformité avec la réglementation relative à la protection des données à caractère personnel. Par des actions de formation, de sensibilisation ou d’audits dans toute la France et à l’étranger, nous répondons aux préoccupations des décideurs et des utilisateurs en matière de cybersécurité et de mise en conformité avec le règlement Européen relatif à la Protection des Données à caractère personnel (RGPD) en vous assistant dans la mise en place d’un Correspondant Informatique et Libertés (CIL) ou d’un Data Protection Officer (DPO) dans votre établissement.. (Autorisation de la Direction du travail de l’Emploi et de la Formation Professionnelle n°93 84 03041 84)Plus d’informations sur sur cette page. Réagissez à cet article

Cyberattaque mondiale: Peut-on en finir avec les rançons en Bitcoin?

Cyberattaque mondiale: Peut-on en finir avec les rançons en Bitcoin? Il est de retour. Un nouveau « rançongiciel » (ou ransonware) se répand depuis mardi, partout dans le monde. Plusieurs multinationales ont subi des pannes, et certaines ont même vu leurs systèmes informatiques « compromis ».…[Lire la suite ] Notre métier : Vous aider à vous protéger des pirates informatiques (attaques, arnaques, cryptovirus…) et vous assister dans vos démarches de mise en conformité avec la réglementation relative à la protection des données à caractère personnel. Par des actions de formation, de sensibilisation ou d’audits dans toute la France et à l’étranger, nous répondons aux préoccupations des décideurs et des utilisateurs en matière de cybersécurité et de mise en conformité avec le règlement Européen relatif à la Protection des Données à caractère personnel (RGPD) en vous assistant dans la mise en place d’un Correspondant Informatique et Libertés (CIL) ou d’un Data Protection Officer (DPO) dans votre établissement.. (Autorisation de la Direction du travail de l’Emploi et de la Formation Professionnelle n°93 84 03041 84)Plus d’informations sur sur cette page. Réagissez à cet article

Qu’est-ce que le Bitcoin ?

Qu’est-ce que le Bitcoin ? Le Bitcoin est une crypto-monnaie, qui est entièrement électronique qui a été créé par Satoshi Nakamoto en 2008 et peut-être utilisé depuis 2009 en utilisant des portefeuilles numériques. Sa popularité a augmenté d’année en année, mais son développement semble exponentiel et semble avoir pris de la crédibilité vis-à-vis des institutionnelles depuis le début de l’année 2017. Elle est d’ailleurs la monnaie numérique la plus connue sur le marché du Forex. Caractérisé par l’anonymat, la décentralisation et l’absence de réglementation, cette nouvelle forme de paiement ne dépend ni de la confiance de l’émetteur émetteur et n’a pas besoin d’intermédiaires.     Grâce à son système, le Bitcoin permet d’acheter (comme toute autre monnaie), mais sans passer par les banques et peut-être utiliser pour des transactions dans le monde entier. Comme toutes les devises, vous pouvez investir et/ou spéculer sur sa valeur par le biais des plateformes de trading. Sa popularité s’est développée grâce à sa valeur qui atteint depuis le deuxième trimestre 2017, des niveaux extrêmement importants. Sa capitalisation boursière, ou plus précisément, le nombre de Bitcoin en circulation est d’une valeur de 42 milliards de dollars le 5 juin 2017. Sa population a tellement cru qu’elle a sur attirer l’attention des grandes banques internationales et des fonds d’investissements comme possible moyen d’échange d’avenir et commencent à enquêter pour inclure le Bitcoin et les crypto-monnaies dans leurs stratégies d’investissement. L’engouement est tel, que la Banque de France a ouvert un laboratoire en 2017 pour exploiter et développer la technique utilisée par […]

Le Bitcoin n’es t pas la seule monnaie virtuelle

Le Bitcoin n’est pas la seule monnaie virtuelle La plus connue des crypto-monnaies, le Bitcoin, est valorisée en bourse à 19,4 milliards de dollars. Ces monnaies électroniques n’ont plus rien de virtuelles. Classement.   Coinmarketcap.com a réalisé le classement des crypto-monnaies en fonction de leur valorisation boursière. Sans surprise, le Bitcoin arrive en tête avec une capitalisation boursière de 19,4 milliards de dollars en avril. Viennent ensuite l’Etherum, une chaîne de bloc lancée en 2015 qui utilise l’Ether comme moyen de paiement, valorisée à 3,9 milliards de dollars. Puis, le Ripple à 1,2 milliard de dollars. Pour se différencier du Bitcoin, nombre d’autres monnaies cryptographiques mettent en avant un anonymat total, là où il n’est que partiel chez Bitcoin.   1. Bitcoin Lancement : 2009 Capitalisation boursière au 10 avril 2017 : 19,4 milliards de dollars Fonctionnement du Bitcoin : transfert d’argent entre personnes sur internet.     2. Ethereum Lancement : 2015 Capitalisation boursière en avril 2017 : 3,9 milliards de dollars Fonctionnement : l’Ethereum est le protocole d’échange décentralisé, l’Ether est son unité de compte et moyen de paiement.     3. Ripple Lancement : 2012 Capitalisation boursière en avril 2017 : 1,2 milliard de dollars Fonctionnement de Ripple : à la fois système de règlement brut réel, marché des changes et réseau d’envois de fonds.     4. Litecoin Lancement : 2011 Capitalisation boursière en avril 2017 : 449, 8 millions de dollars Fonctionnement : comme Bitcoin, elle fonctionne sous licence libre, le code du Litecoin est une modification du code Bitcoin.     5. Dash Lancement : 2014 Capitalisation boursière en avril […]

Accueil – INFO-DU-CONTINENT.COM

Accueil – INFO-DU-CONTINENT.COM Actualités Nigéria – Interdiction formelle de l’usage des monnaies (…) Gambie – Amnistie totale pour Yahya Jammeh Afrique – Une nouvelle chenille menace l’agriculture sur le (…) Ethiopie – Hailemariam Dessalegn, invité du AFRICA CEO FORUM (……[Lire la suite ] Notre métier : Vous aider à vous protéger des pirates informatiques (attaques, arnaques, cryptovirus…) et vous assister dans vos démarches de mise en conformité avec la réglementation relative à la protection des données à caractère personnel. Par des actions de formation, de sensibilisation ou d’audits dans toute la France et à l’étranger, nous répondons aux préoccupations des décideurs et des utilisateurs en matière de cybersécurité et de mise en conformité avec le règlement Européen relatif à la Protection des Données à caractère personnel (RGPD) en vous assistant dans la mise en place d’un Correspondant Informatique et Libertés (CIL) ou d’un Data Protection Officer (DPO) dans votre établissement.. (Autorisation de la Direction du travail de l’Emploi et de la Formation Professionnelle n°93 84 03041 84)Plus d’informations sur sur cette page. Réagissez à cet article

image_pdfimage_print

Accès direct aux Thèmes

Derniers articles


Le Net Expert - 1, les Magnolias - 84300 Cavaillon
Contactez-nous - Newsletter - Mentions légales
Connexion à distance