Les ordinateurs de Sony Pictures piratés, et paralysés

Les ordinateurs de Sony Pictures piratés, et paralysés

Décidement, Sony Pictures est une cible de prédilection pour les pirates. En 2011, c’est le site du studio qui avait été compromis et des données personnelles dérobées. A présent, c’est le réseau informatique qui a fait l’objet d’une intrusion.

 

Comme le rapporte The Verge, les salariés des différents bureaux de Sony Pictures ont ainsi découvert une image inattendue sur l’écran de leur ordinateur au moment de se connecter à leur session.

 

Une entreprise paralysée
Une image représentant un squelette écarlate les informait qu’ils avaient été hacké par #GOP. Le message précise que des données sensibles de l’entreprise et ont été dérobées. Les pirates menacent d’ailleurs de les dévoiler sur Internet si leur demande n’est pas satisfaite – une ou des exigences qui ne sont pas précisées.

 

Les salariés de Sony Pictures étaient hier encore dans l’incapacité d’utiliser les outils informatiques, d’envoyer par exemple un mail ou même de répondre au téléphone – vraisemblablement de la ToIP.

Outre le blocage des ordinateurs de Sony Pictures, ce sont des douzaines de comptes Twitter de Sony qui ont été provisoirement piratés afin de tweeter le même message sur le réseau social. L’entreprise a depuis repris le contrôle de ces comptes Twitter.

Une affaire de plus à suivre…

 

Après cette lecture, quel est votre avis ?
Cliquez et laissez-nous un commentaire…

 

Source : http://www.zdnet.fr/actualites/les-ordinateurs-de-sony-pictures-pirates-et-paralyses-39810107.htm

 

image_pdfimage_print
Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Abonnez-vous (Gratuit)           Restez informé sur la sécurité informatique, la protection des données personnelles et la cybercriminalité

S'inscrire :

Derniers articles

Accès direct aux Thèmes


Le Net Expert - 1, les Magnolias - 84300 Cavaillon
Contactez-nous - Newsletter - Mentions légales
Connexion à distance