L’Union Européenne s’organise enfin pour lutter contre la cybercriminalité

Une force d’intervention cybersécurité européenne sur les rails

L’Union Européenne s’organise enfin pour lutter contre la cybercriminalité

L’Union Européenne prépare pour la rentrée la mise en place d’une force d’intervention commune dédiée à la cybersecurité. Cet organisme regroupera des experts venus de différents pays de l’UE et se penchera sur les cas dépassant la juridiction des enquêteurs nationaux.

Selon les informations du site britannique SCMagazine, cette force d’intervention commune répond au doux nom de Joint Cybercrime Action Taskforce et prendra ses fonctions en septembre 2014 pour une première période d’essai de 6 mois. Ce groupe aura pour objectif de lutter contre les réseaux de cybercriminalité étendus à l’international, à l’instar de certains botnets ou de plateforme de diffusion de malwares.

Ce groupe sera placé sous l’égide de l’European Cybercrime Task Force (EUCTF), un groupe constitué des différentes autorités nationales de lutte contre la cybercriminalité mis en place en 2010. L’EUCTF évaluera le travail de cette nouvelle force d’intervention. Cette dernière sera placée sous la direction d’Andy Archibald, le chef du département de lutte contre la cybercriminalité en Grande Bretagne.

Il aura sous ses ordres un ensemble d’expert en cybersecurité mandatés par différents pays mais SC magazine précise également que des participants externes aux pays de l’UE seront amenés à collaborer ponctuellement avec la JCAT.

Agir efficacement à l’international

Pour l’instant, les premiers pays à participer à ce projet sont la France, l’Angleterre, l’Autriche, le Royaume Uni, la Hollande, l’Allemagne mais aussi les Etats-Unis, qui disposeront tous d’une place permanente et d’experts au sein de cette force d’intervention. Si les résultats de cette première période d’essai s’avèrent concluants, la JCAT pourrait s’ouvrir à l’ensemble des pays européens.

Sa mise en place fait écho aux grandes opérations de démantèlement de réseaux botnets qui ont eu lieu récemment, avec notamment l’offensive contre le malware Gameover Zeus étendu à plusieurs états dans le monde. L’objectif de cette force d’intervention sera de permettre une plus grande coopération entre les différentes autorités nationales de lutte contre la cybercriminalité.

 

 

Cet article vous à plu ? Laissez-nous un commentaire (Source de progrès)

 

Références : 
http://www.zdnet.fr/actualites/une-force-d-intervention-cybersecurite-europeenne-sur-les-rails-39804343.htm

 

image_pdfimage_print

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Abonnez-vous (Gratuit)           Restez informé sur la sécurité informatique, la protection des données personnelles et la cybercriminalité

S'inscrire :

Derniers articles

Accès direct aux Thèmes


Le Net Expert - 1, les Magnolias - 84300 Cavaillon
Contactez-nous - Newsletter - Mentions légales
Connexion à distance