Piratage de plans de réacteurs nucléaires : le hacker fait du chantage | Le Net Expert Informatique

Piratage de plans de réacteurs nucléaires : le hacker fait du chantage

SEOUL, 12 mars (Yonhap) — Le pirate informatique qui a rendu publics des plans de réacteurs nucléaires du pays à la fin de l’année dernière a fait ce jeudi du chantage, demandant de l’argent en contrepartie de sa promesse de ne pas dévoiler d’informations sensibles à des pays tiers. 

 

Utilisant un compte sous le nom de président du soi-disant groupe antinucléaire, le hacker a posté 25 nouveaux fichiers sur Twitter qui incluraient des documents sur le réacteur 1400 développé par la Corée du Sud.

«Besoin d’argent. Vous n’avez qu’à répondre à quelques demandes. […] De nombreux pays d’Europe du Nord, d’Asie du Sud-Est et d’Amérique du Sud disent qu’ils achèteront des informations sur le réacteur nucléaire. Peur que la vente de la totalité des informations ne détruise les efforts de la présidente Park (Geun-hye) visant à exporter des réacteurs nucléaires», a-t-il dit sur son compte Twitter.

Le pirate informatique n’a pas précisé le montant qu’il voulait mais a dit que la Corée du Sud finira par perdre beaucoup plus si elle tente d’économiser des centaines de millions de dollars.

Des responsables de Korea Hydro & Nuclear Power Co. (KHNP) ont déclaré n’avoir pas encore pu déterminer la nature des documents dévoilés car le protocole de sécurité bloquait les téléchargements et l’ouverture des fichiers. Il s’agit de la sixième menace de ce genre depuis le 15 décembre dernier.

«Depuis que le soi-disant groupe antinucléaire a fait sa cinquième annonce le 23 décembre, aucune attaque informatique ou fuite d’information n’a eu lieu. Les documents publiés aujourd’hui semblent avoir été obtenus bien avant (le 23 décembre)», a déclaré l’entreprise dans un communiqué.

Jusqu’à présent, le pirate avait demandé à la KHNP de fermer quelques réacteurs nucléaires, menaçant de «semer la destruction» dans les usines nucléaires si ces demandes n’étaient pas respectées avant Noel. Rien ne s’était passé après Noel. La KHNP insiste que le pirate n’a pas pu se procurer d’information confidentielle car son serveur interne a été entièrement isolé depuis le début de l’année dernière.

Le pirate a également félicité dans son dernier message la KHNP pour avoir trouvé 7.000 virus, tout en affirmant que 9.000 autres attendent ses ordres. Les informations divulguées aujourd’hui comprendraient également la transcription d’une conversation téléphonique datant du 1er janvier entre la présidente Park Geun-hye et le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon.

 

 


Expert Informatique assermenté et formateur spécialisé en sécurité Informatique, en cybercriminalité et en déclarations à la CNIL, Denis JACOPINI et Le Net Expert sont en mesure de prendre en charge, en tant qu’intervenant de confiance, la sensibilisation ou la formation de vos salariés afin de leur enseigner les bonnes pratiques pour assurer une meilleure protection juridique du chef d’entreprise.

Contactez-nous


 

Après cette lecture, quel est votre avis ?
Cliquez et laissez-nous un commentaire…

 

Source : http://french.yonhapnews.co.kr/news/2015/03/12/0200000000AFR20150312002400884.HTML

Par mathieu@yna.co.kr

 

 

image_pdfimage_print

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Abonnez-vous (Gratuit)           Restez informé sur la sécurité informatique, la protection des données personnelles et la cybercriminalité

S'inscrire :

Derniers articles

Accès direct aux Thèmes


Le Net Expert - 1, les Magnolias - 84300 Cavaillon
Contactez-nous - Newsletter - Mentions légales
Connexion à distance