Alerte Ebola : Les arnaques sur Internet sur l’aide humanitaire ont déjà commencé

Les brouteurs sautent sur l’opportunité offerte par Ebola - AfriqueITNews.com AfriqueITNews.com

Alerte Ebola : Les arnaques sur Internet sur l’aide humanitaire ont déjà commencé

Les cybers-escrocs ne laissent aucune opportunité leur passer sous le nez. Pendant que le virus Ebola sévit en Afrique, ils tentent de profiter de la psychose pour vendre un remède miracle.D’après le site d’information burkinabé fasozine.com, un des messages envoyés par ces malfrats d’une nouvelle ère dirait ceci :

“Bonjour cher internaute, Sous le haut parrainage du Ministre de la santé canadienne Rona Ambrose Dans le cadre de la difficulté dans laquelle l’Afrique de l’ouest précisément a été confronté par le virus EBOLA et nous avons constaté que ce virus se développer et très bientôt“.

 

Si vous ne l’avez pas encore dans votre boite mail, sachez que c’est avec ce français douteux que beaucoup d’internautes ont été abordés par ces “brouteurs” ces derniers jours.

(brouteurs = jeunes férus d’internet basés principalement en afrique qui ont trouvé le moyen de gagner de l’argent facilement grâce à des arnaques en escroquant des Occidentaux naïfs)

“Toute l’Afrique sera bientôt atteinte par ce virus“, annoncent les oiseaux de mauvais augures. Pour tenter de vous soutirer une somme, ces voleurs proposent aux internautes une porte de sortie : “Un laboratoire canadien vient justement de trouver deux remèdes miracles : l’un pour guérir et l’autre pour la prévenir“. Toutefois, les doses seraient limitées selon leur propos. Pour avoir gratuitement ces doses, ces arnaqueurs vont suggérer de verser une somme de 180 dollars qui, toujours selon eux, “représente l’argent du service courrier DHL”. Une somme variable ” selon la distance aérienne de votre pays par rapport au republique du bénin“.

Nous rappelons tout simplement que les médicaments qui existent aujourd’hui sont à un stade expérimental. Les conseils que l’on formule pour lutter contre ce virus sont entre autres d’éviter de toucher un animal trouvé mort en forêt, éviter de toucher sans protection les vomissures, le sang, la selle d’un malade, ni rester sans protection près de lui, ne pas toucher ou laver les vêtements et autres objets souillés ou d’un cadavre…

 

Cet article vous à plu ? Laissez-nous un commentaire (Source de progrès)

 

Références : 
http://www.afriqueitnews.com/2014/08/20/les-brouteurs-sautent-sur-lopportunite-offerte-par-ebola/

 

image_pdfimage_print
Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Abonnez-vous (Gratuit)           Restez informé sur la sécurité informatique, la protection des données personnelles et la cybercriminalité

S'inscrire :

Derniers articles

Accès direct aux Thèmes


Le Net Expert - 1, les Magnolias - 84300 Cavaillon
Contactez-nous - Newsletter - Mentions légales
Connexion à distance