Piratage de sextoys ! Que faut il craindre ?


Un éditeur de logiciels de sécurité a mis en lumière le danger que représentent les objets connectés en piratant un vibromasseur. De quoi limiter le potentiel ludique de l’engin!

Les hackers pourront peut-être pourrir nos vies jusque dans notre plus stricte intimité… c’est en tous les cas ce qu’ont essayé de démontrer des ingénieurs de l’éditeur de logiciels de sécurité Trend Micro au salon informatique allemand CeBit qui vient de s’achever à Hanovre.

Les attaques récentes contre les données informatiques d’un… hôpital nous ont mis en garde sur l’impact que peut avoir le piratage sur les systèmes professionnels connectés, mais la menace concerne tous les objets connectés. Y compris les sextoys !

 
Face à un panel de journalistes, un ingénieur de Trend Micro a en effet piraté un vibromasseur en l’allumant à distance, une action qui a s’abord provoqué l’hilarité, selon l’agence Reuters qui rapporte les faits. Cité par l’agence, le responsable de la technologie de l’éditeur a affirmé que si un “hacker un vibromasseur est amusant […] mais si j’accède au back end (le logiciel de contrôle, ndr) je peux faire chanter le constructeur”.

Un individu mal intentionné et assez qualifié pourrait tout à fait contrôler la vitesse du moteur de l’appareil, accélération qui pourrait potentiellement mener à sa destruction… limitant ainsi son potentiel ludique !

Si nous commençons à nous habituer aux piratages d’infrastructures, le fait que de plus en plus d’objets soient connectés – à nos smartphones voire directement à internet – ne va faire qu’augmenter le périmètre des menaces potentielles.

Espérons que les constructeurs n’attendent pas d’incidents graves pour prendre les mesures de sécurité qui s’imposent…. [Lire la suite]


 

Réagissez à cet article

Source : Tout ce qui est connecté peut être piraté, y compris… les sextoys!

image_pdfimage_print