Géolocalisation

10 conseils pour protéger sa vie privée sur Internet | Denis JACOPINI

10 conseils pour protéger sa vie privée sur Internet Les données numériques que nous produisons sur Internet sont utilisées à notre insu à des fins publicitaires. Nos conseils pour protéger vos données personnelles.     Le big data  ou mégadonnées (J.O. n° 0193, 22 août 2014) désigne le volume exponentiel des données numériques et leur exploitation.     Tous producteurs de données Les principaux acteurs du big data sont tout d’abord les États qui ont créé de multiples bases de données statistiques, mais aussi leurs services de renseignements (et tous leurs fichiers). Viennent ensuite les acteurs du Web, les opérateurs des télécoms ou les grands de la distribution. Mais aussi chaque habitant de la planète qui produit tous les jours une quantité importante de données : courriels, photos, vidéos, posts sur les blogs, achats en ligne…     La prolifération des données a des aspects positifs : personnalisation respectueuse des données du client ; prévision des phénomènes météo graves ; arrivée des services de police rapidement sur les lieux d’un crime ; détection des mouvements de fonds dans le but de démanteler des réseaux de blanchiment d’argent…   Collecte de données et marketing ciblé Mais, ces collectes d’informations peuvent aussi devenir très intrusives ou être détournées de leur finalité. Par exemple, Facebook possède aujourd’hui la base de données de visages la plus importante au monde et a mis au point le logiciel de reconnaissance faciale le plus abouti. Cet usage généralisé des technologies a fait émerger de nouveaux acteurs qui ont compris tout l’intérêt de collecter des flux d’informations : les entreprises de la distribution […]

Attaques informatiques : comment les repérer ? | Denis JACOPINI

Attaques informatiques : comment les repérer ? Une entreprise met souvent plusieurs mois avant de s’apercevoir qu’elle est victime d’une attaque informatique. Certains signes doivent néanmoins l’alerter.     Deux cent jours, c’est en moyenne le temps nécessaire à une entreprise pour découvrir qu’elle a été victime d’une attaque informatique. Et encore, à condition qu’elle le découvre. A cela s’ajoute le temps de réparation, qui est presque aussi long. Pourquoi une telle durée ? Parce qu’au fil des années, les attaques se sont sophistiquées et les objectifs des pirates ont évolué. S’il y a dix ou quinze ans, les hackers voulaient absolument montrer leurs exploits, ils sont aujourd’hui plus discrets. Le but n’est plus de « faire un coup » mais de récupérer des données personnelles, financières ou d’endommager subrepticement un système sans que la victime s’en aperçoive immédiatement. C’est pourquoi, si certaines attaques peuvent être assez rapidement perceptibles comme les dénis de service (la saturation du système qui devient inopérant), la plupart des menaces restent ignorées des utilisateurs. Ce qui peut être extrêmement dommageable puisque pendant cette période, l’entreprise risque de se faire voler ses secrets industriels et surtout peut donner accès, involontairement, aux systèmes de ses fournisseurs ou de ses donneurs d’ordre : « En général, ce sont des tiers qui détectent les attaques. Les grands comptes, qui ont les outils pour faire cette surveillance, remarquent des anomalies chez leurs sous-traitants » souligne Jérôme Billois, directeur du pôle Cyber-sécurité chez Solucom.     Mais comment, lorsque l’on est une PME, que l’on n’a pas d’expert en interne, déceler une attaque […]

Votre employeur doit-il vous informer de la géolocalisation des véhicules professionnels ? | Denis JACOPINI

Votre employeur doit-il vous informer de la #géolocalisation des véhicules professionnels ? Avant d’installer un dispositif de géolocalisation dans les véhicules mis à disposition de ses employés, votre employeur doit d’abord consulter les représentants du personnel.    De plus, il doit informer individuellement chaque employé utilisant ces véhicules de : L’identité du responsable du dispositif. L’objectif de la géolocalisation (sécurité d’un employé, suivi de facturation, etc. ). Les destinataires des informations issues de la géolocalisation (services des ressources humaines, service logistique, service de sécurité etc. ). Son droit d’opposition s’il a un motif légitime. Son droit d’accès et de rectification des informations le concernant enregistrées dans le système.     A la question “Votre employeur doit-il vous informer de la géolocalisation des véhicules professionnels ? ” La réponse est donc OUI Source : https://cnil.epticahosting.com/selfcnil/site/template.do?id=333&back=true

Comment savoir si mon employeur a fait des déclarations à la CNIL ? | Denis JACOPINI

Comment savoir si mon employeur a fait des déclarations à la CNIL ? Vous pouvez obtenir la liste des fichiers déclarés à la CNIL par votre employeur (vidéosurveillance, géolocalisation, recrutement, gestion du personnel, enregistrements des appels, etc.) en adressant une demande écrite à la CNIL. Précisez bien le nom de l’organisme concerné, son adresse postale et son numéro SIREN (il figure sur vos fiches de paye).   Adressez une demande à la CNIL   Source : https://cnil.epticahosting.com/selfcnil/site/template.do;jsessionid=F5C86AFA2E4078840755E200A52C3452?name=Comment+savoir+si+mon+employeur+a+fait+des+d%C3%A9clarations+%C3%A0+la+CNIL+%3F&id=164

Huit lois en dix ans pour encadrer le Web français | Denis JACOPINI

Huit lois en dix ans pour encadrer le Web français 1. Perben II – Adoptée en 2004 SON CONTENU La loi sur l’adaptation de la justice aux évolutions de la criminalité, dite loi Perben 2 du nom de Dominique Perben, alors garde des sceaux, porte sur la grande criminalité. Elle place sur le même plan le crime organisé et le terrorisme : dans les affaires de délinquance organisée, proxénétisme aggravé ou trafic de stupéfiants, les pouvoirs de la police se trouvent renforcés. Si l’enquête sur ces affaires le nécessite, les correspondances « émises par la voie des télécommunications » peuvent être interceptées, enregistrées retranscrites pour « une durée maximum de quinze jours ». Les mails de personnes suspectées peuvent donc être surveillés. L’article 322-6-1 prévoit que la diffusion, notamment par « un réseau de télécommunications » (Internet, par exemple), de procédés permettant la fabrication d’engins de destruction sera durement réprimée.   LES CRITIQUES Visant directement les libertés publiques, la loi a inquiété plusieurs syndicats d’avocats. Concernant les procédés de fabrication d’explosifs diffusés sur Internet, la loi a le mérite de combler un vide juridique, mais en déclarant sanctionner les « auteurs de la diffusion », elle ne précise pas s’il s’agit de l’auteur de la publication, le responsable du site ou l’hébergeur.     2. LCEN – Adoptée en mai 2004 SON CONTENU La Loi sur la confiance dans l’économie numérique a posé un certain nombre de principes afin d’encadrer le commerce en ligne et les communications électroniques. Elle prévoit par exemple des règles afin de […]

Géolocalisation des véhicules de l’entreprise : la CNIL modifie la donne ! | Denis JACOPINI

Géolocalisation des véhicules de l’entreprise : la CNIL modifie la donne ! La CNIL avait adopté en 2006 une norme simplifiée permettant à tout employeur de recourir à un dispositif de géolocalisation tout en respectant les libertés individuelles des salariés. La CNIL vient à présent d’apporter des modifications significatives à cette norme, notamment en matière de contrôle du temps de travail.    Géolocalisation d’un salarié : les règles à suivre La géolocalisation est un procédé qui équipe les véhicules d’entreprise d’un dispositif GPS permettant leur localisation géographique immédiate. Dans le BTP, il peut être utilisé, par exemple, pour contrôler et vérifier les déplacements du personnel de chantier.     Il est possible d’y recourir à condition de ne pas aboutir à un contrôle permanent du salarié. La mise en œuvre du dispositif de géolocalisation doit être proportionnelle au but recherché et justifiée par l’activité de l’entreprise. Le CE doit être informé et consulté (ou à défaut les DP), préalablement à tout projet de mise en place d’un dispositif de géolocalisation au sein des véhicules de l’entreprise. Ensuite, vous devrez en informer l’ensemble du personnel (lettre remise en mains propres, note de service, etc.). Pour cela, les Editions Tissot mettent à votre disposition un modèle d’attestation d’information de mise en place d’un système de géolocalisation extrait de la documentation « Formulaire Social BTP commenté ».     Il faut également déclarer le dispositif à la CNIL. La CNIL a en effet adopté en 2006, une recommandation portant sur la géolocalisation des véhicules utilisés par les salariés. L’objectif étant d’encadrer […]

Comment sécuriser Firefox efficacement en quelques clics de souris ?

Comment sécuriser Firefox efficacement en quelques clics de souris ? Vous utilisez Firefox est vous souhaitez que cet excellent navigateur soit encore plus sécurisé lors de vos surfs sur Internet ? Voici quelques astuces qui supprimerons la géolocalisation, le profilage de Google ou encore que vos données offline disparaissent du regard d’espions locaux.   C’est sur le blog des Télécoms que j’ai vu pointer l’information concernant le réglage de plusieurs paramètres de Firefox afin de rendre le navigateur de la fondation Mozilla encore plus sécurisé. L’idée de ce paramétrage, empêcher par exemple Google de vous suivre à la trace ou de bloquer la géolocalisation qui pourrait être particulièrement big brotherienne. Commençons par du simple. Il suffit de taper dans la barre de navigation de votre Firefox la commande about:config. Une alerte s’affiche, pas d’inquiétude, mais lisez là quand même. recherchez ensuite la ligne security.tls.version. Les valeurs affichées doivent osciller entre 1 et 3. Ensuite, recherchez la ligne geo.enabled pour annuler la géolocalisation. Passez le « true » en « False ». Pour que les sites que vous visitiez ne connaisse pas la dernière page que vous avez pu visiter, cherchez la ligne network.http.sendRefererHeader et mettre la valeur 1. Elle est naturellement placée à 2. Passez à False la ligne browser.safebrowsing.malware.enabled. Ici, il ne s’agit pas d’autoriser les malwares dans Firefox, mais d’empêcher Google de vous tracer en bloquant les requêtes vers les serveurs de Google. Pour que Google cesse de vous profiler, cherchez la ligne browser.safebrowsing.provider.google.lists et effacez la valeur proposée. Pour finir, vos données peuvent être encore accessibles […]

Le cadre légal de la géolocalisation des salariés | Denis JACOPINI

Le cadre légal de la #géolocalisation des salariés Afin de préserver la sécurité des véhicules et de leurs occupants, de plus en plus d’employeurs décident de recourir à la géolocalisation de leurs véhicules de société. Un procédé légal mais sous certaines conditions!    1. Que le dispositif soit mis en œuvre par l’entreprise ou par l’intermédiaire d’un prestataire, c’est à l’employeur que revient l’obligation de procéder à la déclaration auprès de la Commission nationale informatique et libertés (Cnil).   2. Cette déclaration doit notamment exposer les raisons et les objectifs auxquels répond le dispositif permettant la localisation des employés (lutte contre le vol, gestion des temps de parcours, par exemple). L’employeur doit nécessairement attendre le récépissé de déclaration délivré par la Cnil pour mettre en action son dispositif.   3. Selon les exigences de la Cnil, le traitement d’informations relatives aux employés doit être proportionné à la finalité déclarée, c’est-à-dire qu’il doit s’effectuer de façon adéquate, pertinente, non excessive et strictement nécessaire à l’objectif poursuivi.   4. L’employeur doit informer ses employés (par courrier ou réunion d’information) de la mise en œuvre du dispositif de géolocalisation et des informations qui vont être collectées. À défaut, il s’expose à une amende de 1 500 euros. L’information doit porter sur l’identité et l’adresse du responsable du traitement, la ou les finalités du traitement, les données à caractère personnel traitées, leur origine et les catégories de personnes concernées par le traitement, les destinataires de ces données (direction, services RH ou comptables), l’existence d’un droit d’accès et de rectification et d’opposition […]

5 règles d’or pour les utilisateurs des réseaux sociaux | Denis JACOPINI

5 règles d’or pour les utilisateurs des réseaux sociaux  Le nombre total d’individus dans le monde est de 7,4 milliards. Fin 2015, Facebook a atteint les 1,59 millions d’utilisateurs. Avec une augmentation annuelle de 17%, le géant des réseaux sociaux est tout simplement trop important pour être ignoré. Ceci étant dit, c’est aussi vrai pour beaucoup d’autres réseaux sociaux.     Les 310 millions d’utilisateurs actifs par mois sur Twitter postent 347 222 fois en moyenne. Plusieurs d’entre eux tweetent plus d’une centaine de fois par jour, et nombreux sont ceux à tweeter une fois par jour. Plus de 40 millions de photos ont été partagées sur Instagram depuis son lancement, et plus de 80 millions de photos y sont publiées chaque jour. Ceci représente une énorme quantité de données : certaines importantes, d’autres intéressantes ou encore inutiles. Les réseaux sociaux, avec leurs propres tendances et leurs propres lois, fonctionnent comme une extension du monde réel, qui a un énorme impact sur nos vies hors-ligne. Dans cet article, nous vous dévoilons quelques règles simples que chaque utilisateur de réseaux sociaux devrait garder en tête. 1. N’alimentez pas les trolls Les trolls sur Internet sont des provocateurs qui se joignent à des conversations dans le but d’agacer les autres utilisateurs pour le « fun ». On peut trouver des trolls n’importe où : sur les forums, les chats, et autres plateformes de communication en ligne. Les forums des nouveaux médias sont connus pour la participation élevée de trolls. D’ailleurs, il y en a plein sur les réseaux sociaux. Comment devez-vous […]

Quelques préconisations sur la géolocalisation des personnes vulnérables | Denis JACOPINI

Quelques préconisations sur la géolocalisation des personnes vulnérables Les particuliers, les établissements hospitaliers ou médico-sociaux peuvent aujourd’hui utiliser des appareils de suivi électroniques (bracelets, boîtiers, etc. ) pour assurer la sécurité de personnes âgées, malades, ou de jeunes enfants.    Afin de respecter les droits de ces personnes, la CNIL a fait les recommandations suivantes : Recueillir si possible l’accord de la personne concernée ou celui de ses représentants légaux ou de ses proches. La personne doit au minimum être informée ; Les appareils doivent pouvoir être désactivés et réactivés par les personnes concernées, lorsque celles-ci sont en possession de leurs moyens ; La procédure de gestion des alertes doit être précisée dans un protocole ; Privilégier les systèmes qui laissent à la personne concernée l’initiative de la demande d’assistance, plutôt qu’une surveillance permanente ; S’appuyer sur une évaluation personnalisée des risques et non sur une logique de prévention collective. La géolocalisation ne doit pas être utilisée systématiquement pour toutes les personnes âgées ou tous les enfants accueillis dans un établissement.   Avant de faire le choix d’utiliser ce type d’appareil, une évaluation collégiale et pluridisciplinaire doit donc être menée par l’équipe qui prend en charge la personne vulnérable.       Nous organisons régulièrement des actions de sensibilisation ou de formation au risque informatique, à l’hygiène informatique, à la cybercriminalité et à la mise en conformité auprès de la CNIL. Nos actions peuvent aussi être personnalisées et organisées dans votre établissement. Besoin d’informations complémentaires ? Contactez-nous Denis JACOPINI Tel : 06 19 71 79 12 formateur n°93 84 03041 84 […]

image_pdfimage_print

Accès direct aux Thèmes

Derniers articles


Le Net Expert - 1, les Magnolias - 84300 Cavaillon
Contactez-nous - Newsletter - Mentions légales
Connexion à distance