Afrique

Attention ! Voici ce que les cyberdélinquants vous réservent… | Denis JACOPINI

Attention ! Voici ce que les cyberdélinquants vous réservent Ingénieux, fourbes, malicieux… Des qualificatifs qui désignent bien les cyberdélinquants qui parasitent la toile, nos réseaux sociaux. Pourtant s’ils rivalisent d’astuces en tout genre, un mode opératoire se dessine sous nos yeux. A nous de savoir les identifier et de préserver l’intégrité de nos informations personnelles, et de notre portefeuille.    Dans le souci de vous faire de vous-même votre première protection contre ces cyberdélinquants, la Plateforme de lutte contre la cybercriminalité de Côte d’Ivoire (PLCC-CI) vous donne quelques types d’arnaque que ces derniers utilisent pour nous spolier.     Voici dans les grandes lignes, quelques-unes des arnaques auxquelles la PLCC fait face et que vous devez apprendre à identifier.     CHANTAGE A LA VIDEO Cette escroquerie consiste pour le cybercriminel à : • Faire connaissance avec sa victime sur les réseaux sociaux, site de rencontre, forum, etc. • Établir une relation de confiance au fil des discussions • Proposer à la victime de passer sur un service permettant la visiophonie par webcam • Favoriser une conversation vidéo plus intime puis profiter pour capturer le flux vidéo des images susceptibles de porter atteinte à la vie privée de la victime • Demander de fortes sommes d’argent à la victime en menaçant de diffuser ces vidéos sur internet     ARNAQUE AUX FAUX SENTIMENTS Une arnaque classique. Elle consiste pour le cyber délinquant d’établir une relation de confiance avec sa proie pour mieux l’attendrir puis l’arnaquer ensuite.     ACHAT /VENTE : En réponse à une offre de vente en ligne sur internet, un prétendu acheteur résidant ou en déplacement en Côte d’Ivoire demande les coordonnées bancaires ou autres du vendeur pour un virement ou l’expédition dudit marchandise avec fausse promesse de règlement des réceptions. L’escroc passe des commandes de matériels à des exportateurs ou des entreprises en France au nom d’entreprises fictives et propose de payer soit par des cartes de crédit, soit par virement.     SPOLIATION DE COMPTE MAIL OU DE RESEAUX SOCIAUX : Cette pratique consiste pour le cyber délinquant de prendre possession de votre compte mail ou autre dans le but de perpétrer une usurpation d’identité en envoyant des emails à vos correspondants, en leurs apprenant que soit vous a eu un accident soit vous êtes fait agressé et que vous avez besoin d’argent.     USURPATION D’IDENTITE : Elle consiste pour le cyber délinquant de se faire passer pour vous. En pratique, c’est le fait pour l’usurpateur d’utiliser soit votre photo, votre carte d’identité ou toute autre chose vous appartenant et qui vous représente.     DETOURNEMENT DE TRANSFERT : La pratique consiste pour l’escroc de faire le retrait de l’argent qui vous était destiné à votre insu. Pour ce faire, il collecte des informations sur les codes de transfert et aidé par d’autres personnes, il fait le retrait avec de fausse pièce.     FRAUDE SUR SIMBOX : C’est une technique frauduleuse qui consiste à transiter les appels internationaux en appel et ce au préjudice de l’opérateur de téléphonie et du gouvernement.     FRAUDE SUR COMPTE / BANCAIRE : C’est l’utilisation frauduleuse de […]

Info pratique : Attitude à adopter en cas de réception d’un e-mail étrange voire douteux | Denis JACOPINI

Info pratique : Attitude à adopter en cas de réception d’un e-mail étrange voire douteux
Vous recevez un e-mail étrange voire douteux, vous craignez être victime d’une arnaque ? Apprenez à les identifier et adoptez une attitude visant à contribuer à la destruction de ces réseaux.

La carte d’identité biométrique ne protège pas les données personnelles

La carte d’identité biométrique ne protège pas les données personnelles Invité sur les ondes de l’émission matinale Expresso ce mardi 13 juin 2017, Chawki Gaddes, président de l’instance nationale de la protection des données personnelles Tunisienne souligne que le projet de loi relatif à la carte d’identité biométrique présente certains risques sur la vie privée et la protection des données des citoyens. Ceci est valable au niveau des contenus comme à celui des mécanismes de leur création, utilisation et gestion, particulièrement avec les nouvelles technologies d’information et de communication.   Il a aussi attiré l’attention sur le fait que la reconnaissance automatique des personnes constitue une source d’inquiétude en l’absence du cadre légal judicieux pour la protection des libertés et des droits des personnes. A ce stade il ajoute qu’il est nécessaire de prévoir la mise en place du cadre légal pour les utilisations possibles et autorisées de la carte d’identité biométrique. Quant à l’adresse de la personne sur sa carte d’identité, Chawki Gaddes considère ceci absurde et inacceptable, vu que l’adresse n’est pas un constituant d’identité et que ça pourrait changer. Sur la même question d’absence de cadre légal, le président de l’instance nationale de la protection des données personnelles a appelé à la nécessité de mettre en place une loi spéciale relative au système des renseignements. Ce dernier est très important, tout Etat dans le monde entier dispose d’un système de renseignement et procède aux opérations d’écoutes téléphoniques, c’est pour cela qu’il faut prévoir une loi convenable, qui permet  à l’Etat de protéger la sécurité et la défense nationale…[lire la suite] Notre métier : Vous aider à vous protéger des pirates informatiques (attaques, arnaques, cryptovirus…) et vous assister dans vos démarches de mise en conformité avec la réglementation relative à la protection des données à caractère personnel. Par des actions d’expertises, d’audits, de formations et de sensibilisation dans toute la France et à l’étranger, nous répondons aux préoccupations des décideurs et des utilisateurs en matière de cybersécurité et de mise en conformité avec le règlement Européen relatif à la Protection des Données à caractère personnel (RGPD) en vous assistant dans la mise en place d’un Correspondant Informatique et Libertés (CIL) ou d’un Data Protection Officer (DPO) dans votre établissement.. (Autorisation de la Direction du travail de l’Emploi et de la Formation Professionnelle n°93 84 03041 84) Plus d’informations sur : https://www.lenetexpert.fr/formations-cybercriminalite-protection-des-donnees-personnelles   Réagissez à cet article Source : Chawki Gaddes : La carte d’identité biométrique ne protège pas les données personnelles

3 auteurs d’arnaques aux faux sentiments arrêtés : 235 ans de prison pour les trois prévenus

3 auteurs d’arnaques aux faux sentiments arrêtés : 235 ans de prison pour les trois prévenus Trois individus de nationalité nigériane ont été condamnés aux États-Unis à une peine totale de 235 ans de prison. Des adeptes de l’arnaque sentimentale. Âgés de 30 à 45 ans, trois ressortissants nigérians ont été condamnés la semaine dernière aux États-Unis à des peines de 25 ans, 95 ans et 115 ans de prison. Membres d’un groupe de cybercriminels d’une vingtaine de personnes actif depuis au moins 2001, ils avaient été extradés depuis l’Afrique du Sud en 2015.   Ce groupe était basé au Nigeria et aux États-Unis. Les individus sont accusés d’avoir mené et participé à diverses escroqueries en ligne ayant causé des pertes de plusieurs dizaines de millions de dollars. Parmi celles-ci, l’arnaque sentimentale. En l’occurrence, un arnaqueur utilisait par exemple une fausse identité sur un site de rencontres afin d’établir une relation amoureuse avec une victime. Une fois la confiance de la victime gagnée, elle était incitée à envoyer de l’argent. Les arnaqueurs pouvaient aussi faire effectuer des transferts d’argent. Du blanchiment d’argent via Western Union et MoneyGram qui sont des noms régulièrement évoqués par des adeptes de l’arnaque sentimentale.         Notre métier : Vous aider à vous protéger des pirates informatiques (attaques, arnaques, cryptovirus…) et vous assister dans vos démarches de mise en conformité avec la réglementation relative à la protection des données à caractère personnel. Par des actions d’expertises, d’audits, de formations et de sensibilisation dans toute la France et à l’étranger, nous répondons aux préoccupations des décideurs et des utilisateurs en matière de cybersécurité et de mise en conformité avec le règlement Européen relatif à la Protection des Données à caractère personnel (RGPD) en vous assistant dans la mise en place d’un Correspondant Informatique et Libertés (CIL) ou d’un Data Protection Officer (DPO) dans votre établissement.. (Autorisation de la Direction du travail de l’Emploi et de la Formation Professionnelle n°93 84 03041 84) Plus d’informations sur : https://www.lenetexpert.fr/formations-cybercriminalite-protection-des-donnees-personnelles   Réagissez à cet article Source : Arnaque à la nigériane : 235 ans de prison pour trois prévenus

Le CMRPI lance une campagne de sensibilisation à la Cybercriminalité

Le CMRPI lance une campagne de sensibilisation à la Cybercriminalité Le Maroc lance une campagne de sensibilisation à la lutte contre la cybercriminalité. Quels défis que le Maroc doit-il relever pour lutter contre la cybercriminalité ? Quelles sont les réalisations déjà accomplies ? Réponses avec Youssef BENTALEB (Président du CMRPI : Centre Marocain de Recherche Polytechnique et d’Innovation).     Notre métier : Vous aider à vous protéger des pirates informatiques (attaques, arnaques, cryptovirus…) et vous assister dans vos démarches de mise en conformité avec la réglementation relative à la protection des données à caractère personnel. Par des actions d’expertises, d’audits, de formations et de sensibilisation dans toute la France et à l’étranger, nous répondons aux préoccupations des décideurs et des utilisateurs en matière de cybersécurité et de mise en conformité avec le règlement Européen relatif à la Protection des Données à caractère personnel (RGPD) en vous assistant dans la mise en place d’un Correspondant Informatique et Libertés (CIL) ou d’un Data Protection Officer (DPO) dans votre établissement.. (Autorisation de la Direction du travail de l’Emploi et de la Formation Professionnelle n°93 84 03041 84) Plus d’informations sur : https://www.lenetexpert.fr/formations-cybercriminalite-protection-des-donnees-personnelles   Réagissez à cet article

Le Sénat nigérian approuve le vote électronique pour les élections de 2019

Le Sénat nigérian approuve le vote électronique pour les élections de 2019 La chambre supérieure du Nigéria, le Sénat a approuvé le vote électronique lors des futures élections organisées par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), notamment les élections générales de 2019.   Le Sénat, qui a examiné le rapport de son comité sur la Commission électorale nationale indépendante (CENI) portant sur un projet de loi pour la modification de la Loi électorale no 6, 2010 et pour d’autres questions connexes, qui a été adopté lors de la plénière de jeudi, a également légalisé l’utilisation du lecteur de carte à puce électronique pour les prochaines élections. La carte à puce électronique a été introduite lors des élections de 2015. Selon le Sénat, la Commission a adopté le vote électronique à toutes les élections ou toute autre méthode de vote qui peut être déterminée par la Commission. Le Sénat a ajouté que l’amendement exige le vote électronique sans ambiguïté, mais donne également au Conseil le pouvoir discrétionnaire d’utiliser d’autres méthodes s’il est impossible d’utiliser le vote électronique lors des élections. Source : Le Sénat nigérian approuve le vote électronique pour les élections de 2019 – Apanews.net

100 000 emplois en Tunisie grâce aux smart-cities et objets connectés

100 000 emplois en Tunisie grâce aux smart-cities et objets connectés La Tunisie se met au numérique pour son développement économique. Avec la régression de l’une des principales sources de revenu qu’est le tourisme, la Tunisie ambitionne d’optimiser son économie avec le projet « Tunisie Numérique 2020 ». Le numérique, dans l’économie de la Tunisie, représente déjà 11% de taux de croissance annuelle et 7% du PIB, devant le secteur du tourisme. Avec les initiatives privées, le gouvernement travail à faire progresser ce chiffre. « C’est la première fois que le secteur public se dit : « Je ne vais pas tout faire tout seul et il y a des secteurs que je connais mal », « De notre côté, nous sommes conscients qu’après la révolution, le rôle de la société civile devient plus important et c’est pourquoi nous mettons notre savoir-faire au service de la Tunisie », a expliqué l’entrepreneur, éditeur du logiciel Badredine Ouali, qui préside également le partenariat public-privé Smile Tunisia. D’ici 2020, le gouvernement tunisien vise créer 100 000 emplois en misant sur les smart-cities ou les objets connectés. Notre métier : Vous aider à vous protéger des pirates informatiques (attaques, arnaques, cryptovirus…) et vous assister dans vos démarches de mise en conformité avec la réglementation relative à la protection des données à caractère personnel. Par des actions de formation, de sensibilisation ou d’audits dans toute la France et à l’étranger, nous répondons aux préoccupations des décideurs et des utilisateurs en matière de cybersécurité et de mise en conformité avec le règlement Européen relatif à la Protection des Données à caractère personnel (RGPD) en vous assistant dans la mise en place d’un Correspondant Informatique et Libertés (CIL) ou d’un Data Protection Officer (DPO) dans votre établissement.. (Autorisation de la Direction du travail de l’Emploi et de la Formation Professionnelle n°93 84 03041 84) Plus d’informations sur : https://www.lenetexpert.fr/formations-cybercriminalite-protection-des-donnees-personnelles   Réagissez à cet article Original de l’article mis en page : Tunisie: 100 000 emplois grâce aux smart-cities et objets connectés | Africa Top Success

Forum sur les donneés personnelles au Sénégal

Forum sur les donneés personnelles au Sénégal La Commission de protection des données personnelles, en partenariat avec le cabinet  Futurs choisis a organisé, jeudi, un  forum de sensibilisation à l’intention de certains corps de métier. La rencontre a permis d’échanger et de communiquer en langue nationale sur l’intérêt de protéger ses informations personnelles face aux risques multiples : évolution des technologies, atteintes à la vie privé sur les réseaux sociaux et installation tous azimuts de vidéos surveillances.   Forte de sa mission de communication et sensibilisation, la Commission des données personnelles (Cdp) a pris l’initiative de rencontrer, jeudi, certains corps de métier évoluant surtout dans le secteur informel, notamment les commerçants, pour échanger avec eux, en langue wolof, sur la loi sur les protections de données personnelles, des missions de la Cdp, l’importance  de  la protection des données personnelles, etc. Le séminaire a été également une occasion pour la présidente de la Cdp, Awa Ndiaye, de revenir sur les multiples atteintes à la vie privée enregistrées par la commission et relatives aux réseaux sociaux et à l’installation de caméras de surveillance dans certaines entreprises privées. L’équipe du cabinet Futurs choisis a présenté, en langue wolof, à l’assistance, les missions et le rôle de la Commission de protection des données personnelles non sans préciser l’intérêt de protéger ses données personnelles que Pr Abdoullah  Cissé a même qualifié de « sutura » en wolof. Pour lui, en un moment de l’histoire, on pouvait se fier à quelqu’un tout en ayant la certitude que le secret pouvait être gardé. Mais, avec la floraison des nouvelles technologies de l’information et de la communication, cette ère est révolue. D’où l’intérêt, pour lui, de protéger ses données personnelles pour ne pas être victime de diffamation, d’escroquerie, comme  il est constaté de plus en plus  sur les réseaux sociaux.     Atteintes à la vie privée La présidente de la Cdp s’est aussi exprimée sur l’installation tous azimus de caméras et vidéosurveillances. Selon elle, de plus en plus  de commerçants installent dans  les marchés des caméras de surveillance sans compter les domiciles et entreprises privés qui s’y mettent aussi. Pour Mme Ndiaye, cette installation n’est pas interdite parce que chacun a le droit de se préoccuper de sa sécurité. Toutefois, la présidente demande à ce que les détenteurs de ces caméras de surveillance se mettent en règle par rapport à la loi pour la protection des données à caractère personnel qui régule toute la vidéosurveillance. « Les détenteurs de caméras de surveillance doivent se mettre en règle avec la  loi en déclarant ces vidéosurveillances auprès de la Cdp avant de les installer car ils ne doivent pas être installées n’importe où, surtout dans le cadre du travail, dans les entreprises privées », indique-t-elle. A l’en croire, ils ont eu des cas d’ouvriers  qui se sont indignés d’être sous caméras vidéosurveillance 24 h/24h alors que la loi l’interdit et prévoit même des sanctions d’ordre administratives voire pénales. Les atteintes à la vie privée sur les réseaux sociaux ont été également abordées lors de ce séminaire. En ce sens, renseigne la présidente de la Cdp, au total, ils ont reçu 200 plaintes depuis que la Commission existe, et ce nombre ne […]

Enquête sur le piratage à La Poste du Sénégal: le DG auditionné par la Gendarmerie

Enquête sur le piratage à La Poste du Sénégal: le DG auditionné par la Gendarmerie L’enquête sur le piratage de la plate-forme de transfert d’argent de la Poste se poursuit. Après avoir entendu plusieurs responsables de la boite, la section de recherches de Colobane ( Dakar) a reçu hier dans ses locaux le directeur général, Ciré Dia. D’après le quotidien sénégalais L’Observateur qui donne l’information dans sa livraison du jour, un important arsenal technique a été mis à contribution pour remonter la filiale.   En s’introduisant dans le système de transfert international du réseau, les cybercriminels avaient emporté près de 400 millions de francs CFA. Un coup dur pour la société qui traverse actuellement des moments difficiles selon L’Enquête qui fait état de problèmes de recouvrement des montants dus par les sociétés de transfert d’argent au groupe, des montants estimés entre 4 et 5 milliards CFA. Notre métier : Sensibiliser les décideurs et les utilisateurs aux risques liés à la Cybercriminalité et à la Protection des Données Personnelles (Autorisation de la Direction du travail de l’Emploi et de la Formation Professionnelle n°93 84 03041 84). Denis JACOPINI anime dans toute le France et à l’étranger des conférences, des tables rondes et des formations pour sensibiliser les décideurs et les utilisateurs aux risques liés à la Cybercriminalité et à la protection de leurs données personnelles (Mise en Place d’un Correspondant Informatique et Libertés (CIL) dans votre établissement. Plus d’informations sur : https://www.lenetexpert.fr/formations-cybercriminalite-protection-des-donnees-personnelles   Réagissez à cet article Original de l’article mis en page : Enquête sur le piratage à La Poste du Sénégal: le DG auditionné par la Gendarmerie hier | CIO MAG

Cybersécurité et Cyberdéfense : leviers de l’intelligence économique

La transition numérique en Afrique étroitement liée à l’intelligence économique La numérisation de la société africaine s’accélère : la part du numérique dans les services, les produits, les métiers ne cesse de croître. Réussir la transition numérique est devenu un enjeu continental. Vecteur d’innovation et de croissance, la numérisation présente aussi des risques pour l’Etat, les acteurs économiques et les citoyens. La cybercriminalité, l’espionnage, la propagande, le sabotage ou l’exploitation excessive de données personnelles menacent la confiance et la sécurité dans le numérique et appellent une réponse collective.     Le second pilier de l’intelligence économique est par définition la sécurité du patrimoine immatériel. Composante indispensable au développement. Le problème est que ce patrimoine est de plus en plus numérisé en Afrique comme partout dans le monde. A cela il faut rajouter le fait que la technologie est injectée à forte dose dans les entreprises pour améliorer la croissance et la compétitivité. Il y va de même pour les Etats. Dans ce contexte, l’utilisation, l’accès et l’exploitation de la technologie est en forte croissance. Ce qui a pour implication d’exposer les données stratégiques. Il faut alors disposer de mécanismes efficaces pour protéger ce patrimoine. « La cybersécurité est la prévention des risques de sécurité et de sûreté liés à l’emploi des technologies de l’information. Elle est à ce titre un volet de « l’intelligence des risques » elle-même composante de l’intelligence économique. » Bernard Besson. De nouveaux crimes, risques, infractions et menaces sont apparus dans le cyberespace africain : utilisations criminelles d’internet (cybercriminalité), espionnage politique, économique et industrielle, attaques contre les infrastructures critiques de la finance, des transports, de l’énergie et des communications à des fins de spéculation, de sabotage et de terrorisme. Émanant de groupes étatiques ou non-étatiques, les cyberattaques n’ont aucune contrainte de distances, de frontières et même d’espaces ; peuvent être complètement anonymes ; ne nécessitent plus de coûts et de moyens importants et peuvent présenter de très faibles risques pour l’attaquant…[lire la suite] Denis Jacopini anime des conférences et des formations pour sensibiliser les décideurs et les utilisateurs aux CyberRisques (Autorisation de la Direction du travail de l’Emploi et de la Formation Professionnelle n°93 84 03041 84). Nous animons conférences et formations pour sensibiliser décideurs et utilisateurs aux risques en informatique, découvrir et comprendre les arnaques et les piratages informatiques pour mieux s’en protéger et se mettre en conformité avec la CNIL en matière de Protection des Données Personnelles. Nos actions peuvent être personnalisées et organisées dans votre établissement. Plus d’informations sur : https://www.lenetexpert.fr/formations-cybercriminalite-protection-des-donnees-personnelles   Réagissez à cet article Original de l’article mis en page : Cybersécurité et Cyberdéfense : leviers de l’intelligence économique. »

image_pdfimage_print

Accès direct aux Thèmes

Derniers articles


Le Net Expert - 1, les Magnolias - 84300 Cavaillon
Contactez-nous - Newsletter - Mentions légales
Connexion à distance