Arnaque à la SexTape – Ne vous découvrez pas d’un clic

Arnaque à la SexTape – Ne vous découvrez pas d’un clic 

Mélange de Sexe et d’Extorsion, la Sextorsion, autrement dit l’utilisation du sexe pour faire chanter des internautes, est un phénomène qui prend de l’ampleur sur internet. Le 24 février dernier, un garçon de 13 ans qui habite en Haute-Vienne près de Limoges a ainsi été contacté sur Internet. 

 

 

Le 24 février dernier, un  garçon de 13 ans qui habite en Haute-Vienne près de Limoges a ainsi été contacté sur Internet. Une « prétendue » jeune fille l’a abordé sur les réseaux sociaux et l’a encouragé à se déshabiller devant sa webcam puis lui a demandé 150 € en mandat-cash sous peine de diffuser la vidéo. Une grosse frayeur pour l’adolescent qui a eu le bon réflexe de prévenir ses parents.

D’abord abordé puis dragué, le mode opératoire est bien rodé pour ces cyberdélinquants et peut toucher la plupart d’entres vous.

 

 

Adultes ou adolescents, ils sont de plus en plus nombreux à tomber dans le piège

 

 

LA TECHNIQUE

1- Repérage

La technique consiste à repérer ses victimes sur des sites renfermant des nids de cibles faciles. Les forums, les réseaux, sociaux, les sites de rencontre, les sites de loisirs et de manière générale tous les sites internet favorisant le dialogue, les rencontres amicales et surtout amoureuses sont les plus couramment utilisés.

Ca ne fait pas peur au prédateur d’aborder dans la même journée plusieurs dizaines de cibles. L’essentiel est d’avoir un minimum quotidien de victimes pour s’assurer un revenu minimum et régulier.

Trouver des victimes sur Internet pourrait bien finit un jour, comme les envois en masse de mailings ou des opérations en masse de phoning, par avoir ses propres statistiques de retour (Un pourcentage assuré de victimes par rapport au nombre de cibles).

 

 

2- Le contact

Une fois la cible repérée, il faut la vérouiller.

Si la cible est un homme, l’usurpateur prendra la peau (les photos et les vidéos) d’un modèle de beauté féminin; et si la cible est une femme, c’est à un bel étalon ou quelqu’un excessivement attentionné que le pirate ressemblera. Il n’y a que l’embarra du choix sur Internet. Un simple clic droit sur une photo permet de l’enregistrer sur son ordinateur et ensuite de l’utiliser impunément.

Le dialogue est alors très dirigé, cherchant à faire parler la victime d’elle, la complimentant, lui trouvant un nombre important de points communs (ça fait partie des techniques de manipulation comportementale que ces voyous savent très bien uiliser) cherchant à instaurer un climat de confiance, développer de la complicité et surtout faire baître, DES SENTIMENTS !

Ne vous en faîtes pas pour le malfrat, quoi qu’il vous dise, il n’a de son coté aucun sentiment, il atend juste que des sentiments commenent à naître chez sa proie et on peut alors consédérer qu’elle est malheureusement vérouillée.

 

 

3- Le piège

Il existe une technique similaire consistant à vous dérober de l’argent et parfois même, des montants faramineux. Mais c’est la tournure d’une arnaque à la SexTape que prendra la relation à distance si vous avez une Webcam.

Rapidement, au bout de quelques heures ou quelques jours,  une fois les sentiments vous faisant quitter le monde rationnel mais plutôt voyager dans le monde des émotions, votre interlocuteur, le plus beau ou la plus belle du monde vous invite à vous dévoiler physiquement pour son plus grand bonheur… Une démarche plus ou moins naturelle vous me direz, dans le cadre d’une relation amoureuse qui commence à s’installer….

Cepentant, à l’autre bout de la souris, l’interlocuteur malintentionné est prêt à appuyer sur sa gachette pour …. vous enregistrer en train de vous dénuder, en train de jouer.

Une fois cette étape franchie, le piège s’est refermé et votre interlocuteur ou votre fausse interlocutrice détient précieusement des images compromettantes.

 

 

4- Le chantage

Une fois le piège refermé sur vous, et cette étape franchie, le cybercriminel s’empresse de mettre fin au jeu sexuel pour le remplacer par un jeu de force, consistant à vous menacer de dévoiler sur Internet d’envoyer à votre famille, à votre employeur ou à d’autres de vos contacts la vidéo ou les photos compromettantes capturées si vous ne payez pas une somme d’argent. C’est du chantage (action d’extorquer de l’argent ou tout autre avantage par la menace, notamment de révélations compromettantes ou diffamatoires).

Les pirates vous demanderont à tous les coups, pour conserver l’anonymat grace à des complices, de régler par mandat cash, westernu union ou par monnaie électronique, naturellement anonyme.

 

 

5- Que faire pour s’en protéger ?

L’action la plus citoyenne que vous pourriez faire consisterait à nous aider à faire de la prévention en partageant cet article, en parlant à votre entourrage ou à vos proches de l’existence de ce fléau pour éviter qu’ils se fassent attraper, car une fois le piège refermé sur vous, vu que les communicatins peuvent être surveillées, enregistrées, sauvegardées et partagées dans le cloud, il est souvent trop tard pour supprimer toutes traces de photos ou vidéos compromettantes et ceci, même si vous payez la rançon…

Quelques conseils

  • Sois méfiant à l’égard de ceux qui veulent en savoir trop.
  • Ne donne aucune information sur toi ou sur ta famille (comme ton nom, ton numéro de téléphone, ton adresse ou celle de ton école…) sans en parler avec tes parents.
  • Si tu reçois ou si tu vois quelque chose qui te met mal à l’aise, ne cherche pas à en savoir plus par toi-même, déconnecte toi et parles-en à tes parents.
  • Si tu envisages de rencontrer quelqu’un que tu as connu en ligne n’y va jamais sans en parler à tes parents.
  • Supprime, sans les ouvrir, les mails que tu n’as pas demandés ou qui te sont envoyés par des personnes en qui tu n’as pas confiance.
  • N’achète jamais rien sur Internet, sauf si tes parents sont avec toi pour te conseiller.
  • Ne donne jamais un mot de passe.

 

 

6- Et si c’est trop tard

Si c’est malheureusement trop tard pour vous et que vous êtes bel et bien victime d’arnaque à la Sex Tape, il faut surmonter sa honte et en parlet à des amis ou des confidents. Si vous êtes mineur, parlez-en immédiatement à vos parents.  Il faut relativiser, se dire que ce n’est pas catastrophique. Vous êtes juste victime d’une escroquerie.

Ensuite, il est important que pouvoir récolter le maximum d’éléments techniques qui permettront de remonter jusqu’à l’auteur de cette machinerie. Pseudos, courriers électroniques avec leurs entêtes, récupérer les adresses IP, garder les SMS, etc…. seont un point de départ solide pour une enquête.

 

 

Il est également important de porter plainte.

Si vous n’avez pas encore payé, malgré les menaces ou la diffusion de vidéos, ne le faites surtout pas. Payer n’engagera pas la personne à supprimer les informations compromettantes.

Si vous pensez avoir été victime d’une escroquerie sur Internet, mais n’êtes pas sûr, si vous voulez des conseils suite à une tentative d’escroquerie dont vous auriez été victime, vous pouvez contacter la plateforme téléphonique Info Escroqueries, où des policiers et des gendarmes vous répondent au 0811 02 02 17 (coût d’un appel local) », porter plainte en brigade de Gendarmerie ou au Commissariat de Police ou bien signaler l’acte malveillant dont vous êtes victime sur la plateforme PHAROS (Plateforme d’Harmonisation, d’Analyse, de Recoupement et d’Orientation des Signalements) sur www.internet-signalement.gouv.fr.

 

Ces escroqueries sentimentales sont souvent organisées, par des réseaux structurés, depuis des pays d’Afrique, où la justice peine à se faire entendre même si le cyber harcèlement est puni en France par l’article 222-33-2-2 du code pénal (2014) de 2 ans à 3 d’emprisonnement et de 30 000 à 45 000 € d’amende.

 

 

 

Réagissez à cet article

Auteur : Denis JACOPINI

Sources :

http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/escroquerie-a-la-sextape-sur-le-net-comment-reagir-6280167.html

http://france3-regions.francetvinfo.fr/limousin/haute-vienne/cybercriminalite-un-jeune-limousin-victime-de-sextorsion-937350.html

https://www.internet-signalement.gouv.fr

image_pdfimage_print
Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Abonnez-vous (Gratuit)           Restez informé sur la sécurité informatique, la protection des données personnelles et la cybercriminalité

S'inscrire :

Derniers articles

Accès direct aux Thèmes


Le Net Expert - 1, les Magnolias - 84300 Cavaillon
Contactez-nous - Newsletter - Mentions légales
Connexion à distance